• L'escalier : un tableau de conversion moderneCette idée a été dégotée sur Pinterest.  Il s’agit d’un tableau des mesures présenté sous la forme d’un escalier.

    J’ai été enthousiasmé par cet habillage. L’escalier correspond à un tableau universel : il est utilisable avec les unités de masse, les unités de longueur et les unités de contenance.

    Chaque marche de l’escalier indique le préfixe d’une unité et réduit le risque d’erreur de lecture. Mes élèves confondent souvent les dam/dm ou les kg/hg et placent régulièrement leur mesure de façon erronée dans le tableau. Là, plus de souci.

    En outre, l’utilisation d’étages permet à l’élève de visualiser où sont les « grandes » et les « petites » unités et de mieux les « hiérarchiser » les unes par rapport aux autres. J’ai ainsi entendu cette semaine : « le déca-, c’ est plus grand que le mètre vu que c’est au-dessus alors que le déci- est plus petit puisqu’il est en dessous »

     

    Au niveau graphique, comme l’aspect mono-couleur de l’escalier d’origine ne me plaisait pas, je l’ai redessiné complètement. Je l’ai colorisé en alternant la couleur des marches pour mieux faire ressortir chaque unité. J'ai opté pour une couleur différente des autres degrés pour celui du mètre, du gramme ou du litre (selon la mesure effectuée). Cela permet de mieux faire ressortir son caractère central : les autres unités n'en sont que des multiples (x10, x100, x1000 ou x0,1 x0,01 x0,001). Bien entendu, j’ai mis les unités en français.

    J’ai également réalisé une fiche élève qui reprend ce principe. Une fois plastifiée, elle peut servir d’ardoise effaçable pour les conversions. Sur cet outil, l’escalier possède trois marches supplémentaires à gauche de celle des « kilo- ». Cela permet d’écrire des très grandes longueurs / masses / contenances. On écrit les mesures sur les marches. Comme les unités sont placées en dessous, cela facilite la lecture finale…  

    Lorsque j’ai expliqué le fonctionnement de l’escalier aux élèves, voici comment je l’ai présenté :  

    L'escalier : un tableau de conversion moderne

     

    - Lorsque vous inscrivez une longueur / masse / contenance sur cet escalier des mesures, il ne doit y avoir qu’un seul chiffre par marche. Pour l’écrire sans erreur, vous partez de l’unité utilisée et vous écrivez le nombre en grimpant l’escalier. Par exemple, pour noter 3 462 m, vous placez le 2 sur la marche des mètres. Puis vous écrivez le 6, le 4 et le 3 en remontant les marches.

    - Lorsque vous convertissez une mesure en une autre, il faut toujours descendre l’escalier depuis la plus haute marche. Vous allez jusqu’à la marche de l’unité demandée et vous lisez  le nombre écrit sur les marches parcourues. Par exemple, convertissons 3 462 m en hm et en m. Vous descendez l’escalier jusqu’aux hecto- et vous lisez le nombre inscrit sur les marches, soit 34 hm. Ensuite vous poursuivez la descente des marches et vous lisez le reste des marches descendues, soit 62 m. 

    - Lorsque vous parcourez des marches où aucun chiffre n’est marqué, il faut ajouter des zéros. Par exemple, convertissons 3 462 m en cm. Vous descendez 3462 et il faut encore parcourir deux marches pour arriver aux centimètres : il faut donc ajouter 2 zéros, soit 346 200 cm.

    Avec les enfants les plus en difficulté, j’ai recouru à des magnets de frigo représentant des animaux. Je les ai utilisés pour descendre réellement l’escalier affiché au tableau et m’arrêter sur la bonne marche. Cela leur a permis d’intégrer rapidement l’astuce du « je descends l’escalier jusqu’à la marche demandée et je lis le nombre inscrit sur les degrés où l’animal a marché ». En espérant qu’il en soit de même avec vos loulous !

     

    L'escalier : un tableau de conversion moderne

     

    Escalier des mesures fiche élève NetB

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique